Bois froissés

© Gérard Uféras Paris pour la maison Jean Michel Duiez 14_09_16

photo Gérard Uféras

L’Histoire

Sur un tissu froissé, le modèle pose.
Geste assuré, œil aiguisé, le sculpteur sculpte.
Le charme opère. C’est l’histoire d’amour entre un modèle et son artiste,
peut-être même le sculpteur et sa statue.
Quelque part à l’abri d’un atelier ou sur le parquet ciré d’un musée parisien.
Bois vernis et tissu froissé ne font qu’un.
Bois froissés.

Sentez-vous le bois sous vos doigts ?
L’entendez-vous, le tissu froissé ?
La statue a bougé. Le cadre a craqué.
C’est une histoire d’art.
Bronze posé sur un parquet.
C’est le bois qui parle.
C’est la peau qui écoute.

– Julie Gouazé –

La fragrance

J'ai écrit ce parfum dans un musée. Je me suis assis et j'ai humé. J'ai inventé un accord texturé et stratifié d'essences de cèdre d'Atlas et de Virginie, que je vois comme « elle et lui ». Le premier, puissant et charnel, l'autre douce et policée. Un hommage à cette matière hautement sensuelle, accompagnée des plus belles résines : styrax, encens, tolu.

Les ingrédients du sculpteur : essences de cèdres Atlas, Virginie, de basilic, cannelle, papyrus, gomme de styrax Honduras, résine d’encens Somalie, baume de tolu.

Extrait de Parfum 70ml :

boisfroisses