La Maison

Interviews Jean-Michel Duriez

par Gérard Uféras et Fanny Uféras.

« Mémoires et transmissions olfactives »

« Naissance d’une Maison de Parfum »

« Paris et la Seine, sources d’inspiration »

portrait-1 photo Gérard Uféras

Pour Jean-Michel Duriez, le parfum est l’histoire d’une vie. Très jeune, il concocte des mixtures de menthe et de pétales de roses cueillis dans le jardin familial et se confectionne une mallette de fragrances qu’il emporte partout. Il cultive, année après année, cette sensibilité précoce, une relation émotionnelle au parfum qui le conduit naturellement vers son métier : compositeur de parfums.

En 1986, Jean-Michel Duriez devient officiellement un « nez », De 1997 à 2011, il est le parfumeur de la maison Jean Patou. En 2008, il devient aussi le créateur des parfums Rochas jusqu’en 2015. Depuis 1997, il a créé de nombreux parfums pour Jean Patou, Yohji Yamamoto, Lacoste, Escada, Dolce & Gabbana et Rochas.

En 2016, à l’occasion de ses 30 ans de parfumerie, il réalise un rêve et crée l’Étoile et Le Papillon, la première composition qu’il signe de son nom.

La fragrance comme une émotion,
la parfumerie avec excellence

Jean-Michel Duriez aime construire des émotions olfactives. Les émotions le stimulent, les stimulations l’inspirent. « Le parfum est une émotion fluide, nos existences vibrent au fil de ses ondes. Le parfum exalte l’imaginaire, c’est pourquoi je fabrique mes parfums avec des bouts de rêves. ».

Cette quête d’excellence explique le souci du détail qu’il met dans l’écriture de ses formules. Il ne travaille qu’avec les meilleurs ingrédients, qu’il utilise dans une concentration optimale pour chaque création. « J’attache une grande importance à la qualité de mes ingrédients. Ils tiennent le premier rôle dans la grande romance de mes parfums. Cette quête d’excellence est mon moteur au quotidien. »

portrait-2 photo Gérard Uféras

Enregistrer

La Collaboration avec des Artistes

Jean-Michel Duriez se passionne pour les arts et l’art contemporain en particulier. Il a développé cette passion au contact des maisons pour lesquelles il a travaillé et au sein du Comité Colbert dont il a fait partie de nombreuses années. Il a, c’est essentiel, le sens du collectif et du partage. Pour Jean-Michel Duriez, les artistes se répondent et se complètent. C’est donc naturellement qu’à la création de sa propre Maison il entame une série de collaborations artistiques. De nouveau, il offre aux artistes une matière à travailler, un terrain d’expression. Les voici.

Gérard Uféras : 

Gérard Uféras est l’auteur des photos accompagnant la Collection Paris-sur-Seine, il a signé plusieurs portraits de Jean-Michel Duriez.

Gérard Uféras est un authentique poète humaniste, un surdoué de la lumière. Son instinct surdéveloppé en fait un fauve du déclencheur. Un fauve serein et joyeux, bien sûr ! Il y a dans les photos de Gérard une forme d’humour bienveillant et de poésie qui me touchent énormément.  Pour réaliser les photos de la galerie Paris-sur-Seine, nous avons parcouru la ville dans tous les sens et avons découvert une passion commune. Cette galerie est à l’image de mes parfums : humaine, romantique, bienveillante et passionnée. Je tenais beaucoup à ce que Gérard soit le premier photographe à collaborer avec moi, car sa vision artistique est très proche de la mienne.

Julie Gouazé :

Julie Gouazé a écrit tous les poèmes accompagnant les parfums de la Collection Paris-sur-Seine.

En créant la Maison, j’ai voulu accompagner mes parfums d’images et d’écrits. J’ai contacté Julie, dont je connaissais le travail, notamment l’excellent roman « Les corps de Lola », sur le désir féminin. Je savais que Julie saurait provoquer des émotions en quelques mots. Je voulais des textes courts, comme des haikus, des textes libres à l’émotion fluide. Julie est devenue par son écriture émouvante la porte-parole de cette collection « Paris-sur-Seine », le porte-cœur surtout.

Vasken Toranian :

Vasken Toranian est le réalisateur du film Jean-Michel Duriez Paris, en ligne sur le site de la Maison.

Nous avons tourné le film au mois de juillet, c’est le tournage, le plus heureux que j’ai connu. Les séquences se succédaient et, plus la journée avançait, plus nous sentions qu’un très beau film était en train de naître. Les deux comédiens Syrus Shahidi et Adèle Simphal jouaient merveilleusement le rôle de ces amants heureux vivant une fusion amoureuse à Paris. Le film d’une beauté pure raconte combien « Paris-sur-Seine » est une ville merveilleuse et inspirante.

Une ville aux émotions fluides, comme le sont tous mes parfums…

Noé Two :

Noé Two est l’artiste qui a graffé la série limitée « Edition des 30 ans » vendue au départ dans la galerie éphémère de Jean-Michel Duriez.

Le 5 décembre 2016 j’ai lancé ma première création de la manière la plus libre qui soit : un parfum dans un coffret en bois laqué noir, graffé par l’artiste Noé Two en série limitée de 168 coffrets sur 4 m2 : chaque coffret est unique et l’ensemble constitue une œuvre éphémère magistrale. Nous avons installé cette œuvre pour tout le mois de décembre 2016 dans un pop-up store, galerie Vivienne, et les proposons désormais sur notre site et au Printemps Haussmann à Paris. Je vois dans les œuvres de Noé Two une maîtrise et un talent fous, j’admire son sens du réel et son imagination fertile.